Histoire

  • 1866
    En lire plus
    les frères drisco ont décidé
    de construire un hôtel de luxe
    Le 22 septembre 1866, un groupe de 40 familles Américaines sont arrivées sur les plages de Jaffa, avec des provisions, du matériel agricole et des maisons en bois préfabriquées, comme celles qu’elles ont laissées derrière elles dans l’État du Maine.
    Les colons étaient dirigés par George J. Adams, prophète autoproclamé et fondateur de l’Église du Messie de la Nouvelle Angleterre. Le groupe est arrivé en Palestine avec pour mission de préparer la terre pour la deuxième arrivée de Jésus-Christ, tel que détaillé dans les Écritures de l’Église.
    Parmi ces premiers colons, il y avait deux frères, John et George Drisco, qui contrairement aux autres colons qui se sont tournés vers l’agriculture, ont décidé de construire un hôtel.
  • 1870
    En lire plus
    Templer Ernest Hardegg a acheté l'hôtel en le nommant Hotel Jerusalem
    Les frères n’étaient cependant pas faits pour vivre une vie de colons, et après quelques années, ils ont fini ruinés et ont dû vendre à Ernst Hardegg, un hôtelier templier, qui a acheté l’hôtel et la propriété adjacente, renommés Hôtel Jérusalem. Ce dernier servait d’arrêt à ceux qui débarquaient au port de Jaffa et qui étaient en pèlerinage à Jérusalem.
  • 1870-1940
    En lire plus
    L'hôtel Jérusalem est devenu l'un des hôtels les plus prestigieux de la région
    Entre les années 1870 et 1940, l’hôtel est devenu l’une des destinations les plus prestigieuses de la région et fut fréquenté par les semblables de Thomas Cook et Mark Twain. L’Hôtel Jérusalem n’était pas seulement le premier hôtel de luxe de la région, mais probablement le premier concept hôtelier – puisque Hardegg a superbement décoré les chambres qui portent judicieusement les noms des 12 tribus d’Israël, des différents prophètes et des principaux personnages bibliques. Hardegg a également réussi à maintenir un équilibre curieux mais juste entre le décor américain d’origine des frères Drisco et les éléments européens de luxe et de splendeur rajoutés. Ce qui a contribué à attirer la clientèle européenne exclusive sans aliéner les voyageurs américains pour qui l’hôtel a été construit à l’origine et qui ont continué à fréquenter la terre lors de leurs pèlerinages.
  • 1958
    En lire plus
    D'un hôtel de luxe en passant par le siège britannique pour devenir un bureau ministère de l'éducation
    Une carte postale du début du XXe siècle montre l’Hôtel Jérusalem de Hardegg s’adressant à la fois aux voyageurs anglophones et germanophones avec le drapeau Américain hissé. En 1940, avec la Seconde Guerre mondiale faisant rage et les tensions entre les résidents d’origine allemande et les Anglais ayant atteint leur apogée dans une Palestine obligatoire, l’hôtel a été saisi par les Anglais qui en ont fait leur quartier général militaire.
    Après que les Templiers ont été expulsés du pays, l’hôtel a été confié à une société de gestion hôtelière Suisse.
    En 1958, alors que le jeune État d’Israël se rapprochait de sa première décennie d’existence, l’hôtel a été utilisé pour abriter des réfugiés juifs et peu après il est devenu le domicile du Ministère de l’Éducation pendant une courte période.
    À compter du début des années soixante, le bâtiment a été de plus en plus abandonné et négligé, se tenant tel un fantôme, simple souvenir de son passé glorieux.
  • 2006
    En lire plus
    Restauration d'un hôtel historique
    En 2006, le bâtiment a fait l’objet d’un très long processus de développement, axé sur la restauration et la préservation de son architecture d’origine et ses murailles uniques qui relatent avec des couleurs vives les histoires de l’hôtel et de la colonie.
  • 2018
    En lire plus
    L'histoire se répète
    Après un investissement massif, plus d’une décennie d’un travail intensif, l’hôtel devrait ouvrir ses portes au début de 2018, affichant un mélange unique de l’élégance des temps anciens et des conforts des temps modernes.
    Nous avons jugé bon de donner à l’hôtel le nom des frères Drisco, en hommage aux deux frères Américains qui sont arrivés sur les rives de Jaffa il y a plus d’un siècle et demi avec un rêve, sans avoir vraiment réussi à le concrétiser.